Please accept [renew_consent]%cookie_types[/renew_consent] cookies to watch this video.
Archives des culture - Aix Studio Ballet | Ecole de Danse

culture

Et si la danse était aussi importante que les Maths?

« A l’école, la danse devrait avoir le même statut que les maths, les sciences ou le langage » soutient Sir Ken Robinson, spécialiste de l’éducation « elle pourrait même aider à améliorer les résultats scolaires».

Loin de remettre en cause l’importance des mathématiques, indispensable pour le développement du cerveau humain, Ken estime que la danse devrait faire part égale avec les autres enseignements que ce soit les langues, les sciences, la littérature ou les arts dans le programme éducatif des enfants.

La danse est une manière de traduire physiquement, par le mouvement et le rythme nos relations humaines, nos sentiments et nos idées. Personne n’a « inventé » la danse, à proprement parlé. Elle est au cœur de toutes les cultures, à travers les siècles. C’est le « pouls de l’humanité ». Elle prend des formes multiples, de la plus sacrée à la plus populaire. Elle est inter-ethnique, inter-générationnelle, en constante évolution et trouve une expression dans chaque couche de la population.

Certaines personnes ont compris depuis longtemps que la danse jouait un rôle essentiel dans la vie et de l’éducation. En étudiant la place de la danse dans le monde, les chercheuses Charlotte Svendler Nielsen et Stéphanie Burridge ont mis en évidence le fait que si les écoles accordent une place moindre à la danse, c’est en partie à cause de l’importance prépondérante accordée aux matières académiques traditionnelles associant intelligence et raisonnement verbal/mathématique. Or les travaux des deux chercheuses démontrent qu’une étude approfondie de la danse remettrait en question cette conception de l’intelligence et de la réussite. Elle montrerait le pouvoir de transformation de la danse sur les personnes de tous âges et toutes origines.

La danse permet de remettre de la joie et de la stabilité dans nos existences troublées et d’apaiser les tensions à l’école où règnent souvent violence et harcèlement.

L’apprentissage de la danse a un impact extrêmement positif en terme de relations sociales pour les élèves, quels que soient leur âge ou leur sexe. Danser implique bouger ensemble, en harmonie, de manière synchronisée, en faisant preuve d’empathie, qu’il y ait contact physique ou non. Interrogés, 95% des professeur de danse en milieu scolaire déclarent qu’ils ont vu une nette amélioration dans les capacités des élèves à coopérer et collaborer. Il semblerait que les élèves ayant suivi un cursus « danse à l’école » acceptent plus facilement leurs pairs, et traitent les autres élèves avec plus de respect. Mais ce n’est pas tout, un directeur de primaire note une remarquable amélioration des résultats des élèves en math et en lecture.

 

Alors, vous commencez quand la danse pour augmenter votre moyenne en math ?

 

Visionnez la conférence Ted de Sir Ken Robinson   📺

Sylvie Guillem racontée par Penny

Sylvie Guillem is a French ballet dancer born in 1965, the 23rd of February.

In 1984, Sylvie Guillem was the youngest ballet dancer étoile. At 16 year old, she joined the corps de ballet of the national Opera de Paris.

“You dance and there is an answer” is the quote that states best how she feels when she dances.

She first trained as a gymnast but she didn’t appreciate it. According to her, the beauty of dancing changes the aspect of ballet when she dances for an audience.

Her Mom was a gymnastic teacher and when Sylvie was at a young age, she realized that she had a different ability, flexibility and she worked really hard until the Opera de Paris noticed her.

What inspires me most about her is  that she is particularly  motivated about  ballet and she has the drive to improve the art form which is what I like about her and what inspires me. It makes me work harder to be more developed as a dancer and have a better mindset and it makes me work harder!

 

Retrouve Penny sur la chaine IGTV de Aix Studio Ballet 📺

Si toi aussi tu veux nous raconter ton danseur, ta chorégraphe, tes ballets préférés envoie nous un  📩

Le HIP-HOP, c’est quoi?

Naissance d’un mouvement

Plus qu’une danse, le hip-hop se veut un mouvement, une attitude, un état d’esprit. « Etre Hip-hop » dans les années 70 à New York, c’est : s’habiller, chanter, danser selon des codes popularisés par le mouvement Zulu Nation, animé par le leader pacifiste, chanteur et musicien Afrika Bambaataa.

L’idée consiste à canaliser la violence urbaine des quartiers du Bronx pour commencer à l’amener vers la compétition artistique. Le mouvement voulait inciter les jeunes à se défier dans la musique et la danse plutôt que dans des combats de rues.

« Peace, Love, Unity and Having Fun » (paix, amour, cohésion et plaisir)

Animé par des rassemblements artistiques regroupant la danse (le break), le chant (le rap), la peinture (le tag et le graff) et la musique (DJ et musiciens), le hip-hop devient alors un véritable phénomène mondial de société. En effet, à la fois radicalement contestataire et festif, porteur de valeurs comme le respect, la tolérance et l’énergie positive, il devient rapidement un langage pour des jeunes du monde entier, marginalisés dans les banlieues de grandes villes.

Les grands noms de la danse HIP-HOP

Aujourd’hui, il existe de nombreuses compagnies (Käfig, B3-Black Blanc Beur, A Corps,…). Parmi les danseurs-chorégraphes les plus créatifs, citons entre autres : Mourad Merzouki, Frank II Louise, Farid Berki, Mohamed Belarbi, Najib Guerfi, … et bien sûr TIDIANE!

Lire plus: découvrir le HIP-HOP

Voir plus: Battle, 2018

(re)faire: atelier HIP-HOP, Aix Studio Ballet

Rencontre avec MAURO BIGONZETTI

-Le saviez-vous ?-

En 2006, votre professeur de danse, Macha Daudel, dansait Omaggio a Bach, sous la direction du grand chorégraphe Mauro Bigonzetti.

Ils s’étaient rencontrés à Toulouse et c’est tout naturellement qu’elle l’a suivi en Italie en 1997, lorsqu’il a pris la direction de Aterballetto, la fondation nationale de danse italienne. Elle y a d’ailleurs croisé une autre de vos professeurs… mais saurez-vous dire laquelle?

Et en 2006, donc, Mauro Bigonzetti a décidé de rendre un hommage personnel à Bach, à l’occasion du 250eme anniversaire de sa mort. Par l’utilisation de la danse, sous une forme pure, essentielle et sans fioritures, le chorégraphe a souhaiter interpréter l’univers musical de Bach, la perfection géométrique et architecturale, l’équilibre entre l’humain et le transcendant exprimé dans son art.

Aujourd’hui, Mauro Bigonzetti crée pour la Scala de Milan et deux de ses chorégraphies (Rossini Cards et Furia Corporis) seront proposées aux candidats 2020 du concours international de Lausanne.

C’est cet univers musical et chorégraphique que Macha propose de vous faire (re)découvrir grâce à un workshop organisé tout spécialement pour les élèves d’Aix Studio Ballet. Echauffement, impro, travail de courts enchainements inspirés par le ballet Omaggio a Bach, venez vous plongez à votre tour dans cet univers unique.

PS: Vous avez deviné? L’autre professeur n’est autre que votre directrice, Charlotte Faillard!